• info@eecmelen.org

  • Call Us:(+237) 222-31-12-25

  • Time:Mon-Sun: 00.00-00.00

Apprendre à prier avec efficacité

1)  Qu’est ce que la prière ?

 De manière la plus simple, la prière est l’action de parler avec Dieu. Mais la prière, c’est bien plus qu'une simple action de parler.

Prier = Invoquer  = Appeler à son secours.

Prier = Adresser = Aller trouver ou avoir recours.
Prier = Supplier, Implorer = Prier avec instance.
Prier = Intercéder = Intervenir en faveur de quelqu'un.
Prier = Intervenir = Prendre part à une action ou jouer un rôle.

La prière, souvent appelée l’arme du Chrétien, est une manifestation de la puissance de Dieu.

« Priez sans cesse » (1Thessaloniciens 5 :17).

« Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible. » (Matthieu 26 :41).

 

 

2)  Quels sont les conditions essentielles d’une prière ?

 

a)      C’est au nom du Seigneur Jésus  que nos prières s’adressent à Dieu. « Si vous demandez quelque chose en mon nom, moi je le ferai » (Jean 14:14). « Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus » (Col. 3:17). Demander au nom du Seigneur Jésus signifie que même si nous somme indigne d’être en présence de Dieu, Jésus est parfaitement digne de plaider pour nous.

 

b)      En accord avec la volonté de Dieu«Si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute» (1 Jean 5:14). En sondant les Écritures, nous acquerrons le discernement de cette volonté. «afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu» (Rom. 12:2). Présentons nos requêtes en toute soumission, acceptant d’avance la réponse qui nous sera donnée. Nous avons l’exemple parfait du Seigneur qui a terminé sa prière en Gethsémané par ces mots : « non pas ce que je veux, mais ce que tu veux» (Matt. 26:39).

 

c)      C’est avec droiture de cœur et intégrité qu’il convient d’exprimer nos prières, étant conscients que Celui qui les entend connaît nos pensées cachées et discerne les mobiles de nos requêtes. «La prière des hommes droits lui est agréable.» (Prov. 15:8). David pouvait dire : «Je sais, ô mon Dieu, que tu sondes le cœur, et que tu aimes la droiture» (1 Chron. 29:17). Veillons à ce que nos prières ne soient pas les désirs de la chair. Le cas de la mère des fils de Zébédée dont la prière n’a pas reçu une approbation divine : « Vous ne savez ce que vous demandez» (Matt. 20:22).

 

d)      Prier par l’Esprit et par l’intelligence. « Je prierai par l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence » (1 Corinthiens 14:15). Pour prier par l’esprit, il faut que l’Esprit Saint agisse librement en nous en communiquant avec notre esprit. « Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité » (Jean 16 :13). L’intelligence, don de Dieu (Dan. 1:17), nous aide à discerner la pensée de Dieu.

 

3)  Quels sont les différentes sortes de prière ?

 

a)      La prière d’adoration

L’adoration est l’exaltation de Dieu. C’est la reconnaissance de Dieu comme Etre suprême, parfait. C’est la contemplation des hauts faits de Dieu ; c’est-à-dire l’œuvre de sa création. « Que ton nom est magnifique sur toute la terre! Ta majesté s'élève au-dessus des cieux. 2 ?Par la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle Tu as fondé ta gloire, pour confondre tes adversaires, Pour imposer silence à l'ennemi et au vindicatif… » (Psaumes 8).

 

b)      La prière de louange

La louange consiste à proclamer les vertus, faire l’éloge de Dieu. Par notre louange, nous donnons gloire à Dieu, Père et Fils. Elle s’exprime d’une façon particulière par le chant. (Psaumes 63 :2-5).

 

c)      La prière d’action de grâces

L’action de grâces est l’expression de notre reconnaissance associée à la conscience que tout ce pour quoi nous remercions est le fruit de la pure grâce de Dieu. La réalisation de nos privilèges immérités doit produire des actions de grâces. Nous sommes exhortés à les joindre à nos demandes. « faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces.» (Phil. 4:6).

 

d)      La prière de confession des péchés

La confession est l’acte par lequel on avoue un mal commis. Devant Dieu, c’est la prière qui consiste à déclarer son péché, à nommer sa faute, en lui disant : J’ai fait ceci ou cela. Lorsqu’un chrétien a péché, il doit le confesser. «Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité» (1 Jean 1:9). Exemple de confession : Psaume 51 :1-19.

 

e)      La prière d’illumination

Cette prière est dite avant chaque méditation personnelle, chaque prédication et chaque message spirituel que l’on doit passer à n’importe quelle circonstance. Par cette prière, nous reconnaissons que nous sommes incapables de comprendre par nous-mêmes la Parole de Dieu. C’est ce qui fait la différence entre un discours profane (cours, conférence, débat, etc…) et un sermon, une table ronde spirituelle dont les auteurs en plus de leur intelligence humaine reconnaissent leur limites et implorent le soutien nécessaire de la puissance de Dieu.

 

f)       La prière de requête ou pétition

C’est une demande adressé à Dieu par chaque chrétien pour lui-même. Mais il est important de se rassurer qu’on est dans la totale volonté de Dieu. « Fais de l'Eternel tes délices, Et il te donnera ce que ton cœur désire. » (Psaumes 34 :4).

 

g)      La prière de supplication

La supplication est une prière ardente et insistante, exprimée dans la conscience que Celui à qui nous la présentons est puissant comme aussi seul en mesure d’y répondre. La supplication évoque la pensée de la nécessité absolue d’obtenir la chose implorée, bien que l’humilité et la soumission soient requises dans de telles prières. « prête l'oreille à la voix de mes supplications! » (Psaumes 140 :6).

 

h)      La prière d’intercession

Intercéder signifie agir comme médiateur, requérir une faveur pour autrui. Un intercesseur est une personne qui demande des choses à Dieu pour une autre personne, ou plusieurs personnes, pour une communauté, un village, une région, un pays,…l’exemple de Moïse : « Reviens de l'ardeur de ta colère, et repens-toi du mal que tu veux faire à ton peuple. » (Exode 32 :12).

 

i)        La prière de combat et de délivrance

Par cette prière, nous luttons, non «contre le sang et la chair, mais ... contre la puissance spirituelle de méchanceté qui est dans les lieux célestes» (Éph. 6:12).

 

4)  Quels sont les caractéristiques d’une prière ?

 

a)      La conscience de notre faiblesse, de nos besoins et de l’absence de ressources en nous-mêmes. « Et invoque-moi au jour de la détresse; Je te délivrerai, et tu me glorifieras. » (Psaumes 50 :16).

 

b)      Le sentiment de notre dépendance au Seigneur.

 

c)      Une réelle confiance et une foi vivante.

 

d)      Une disposition constante, fruit de notre communion avec le Seigneur. « Priez sans cesse » (1Thessaloniciens 5 :17).

 

e)      Une pratique journalière. « Ô Eternel! j'implore ton secours, Et le matin ma prière s'élève à toi. » (Psaumes 88 : 13).

 

f)        Une activité persévérante. « Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces. » (Colossiens 4 :2).

 

g)      Une attente patiente. « Eternel! le matin tu entends ma voix; Le matin je me tourne vers toi, et je regarde. » (Psaumes 5 :3).

 

h)      Elle doit être sage quant à sa durée. « …et qui font pour l'apparence de longues prières. » (Luc 20 :47)

 

5)  A qui la prière est-elle adressée ?

 

Par le Saint-Esprit, nous adressons nos prières à Dieu notre Père et au Seigneur Jésus.

 

6)  Quelles attitudes à adopter au cours d’une prière ?

La prière peut s’exprimer dans les positions les plus diverses en fonction de l’état et des nécessités du moment, mais pour autant qu’elles ne soient pas délibérément irrespectueuses. La Parole de Dieu fait mention de trois positions ou attitudes précises :

 

a)      A genoux

La prière à genoux est la plus rapporté dans les écritures. Cette attitude est l’expression de la dépendance, de la soumission, voire même de l’infériorité car c’est toujours le plus petit qui fléchit les genoux devant le plus grand. Le cas de Salomon qui se mit à genoux (2 Chron. 6:13). Le cas d’Etienne qui intercède pour ses persécuteurs (Actes 7:60).

 

b)      Débout

La prière débout est également agréée dans la Bible. Car il est bienséant de se lever devant une personne à qui l’honneur est dû, et ceci d’autant plus si nous lui adressons la parole : Job (29:8), (Néh. 9:4). (Matt. 6:5).

 

c)      Assis

 

d)      Autres attitudes

Nous trouvons en outre la mention de diverses attitudes quant à la prière ou à l’adoration, telles que : s’incliner, se prosterner (2 Chron. 7:3 ; Néh. 8:6 ; Matt. 8:2), tomber sur sa face (Nomb. 16:22), étendre ou élever les mains (Esd. 9:5 ; Ps. 28:2).

 

7)  Les obstacles à l’exaucement de la prière

Nous citons ici quelques facteurs qui font obstacle à nos prières :

 

a)      Le péché : Le péché connu, non confessé et non abandonné  sera un obstacle majeur à la prière. (Esaïe 59:2).

 

b)      Le besoin de satisfaire son moi : en mot l’égoïsme. (Jacques 4 :3).

 

c)      Un esprit non pardonnant : ou rancunier entrave aussi la prière. (Mat. 5:22-24).

 

d)      L'incrédulité : ou le manque de foi entravera la prière. (Jac 1: 5-7).

 

e)      L’orgueil : Dieu a une sainte horreur de l'orgueil, celui-ci est un obstacle à l’exaucement de la prière (Jacques 4:6 ).

 

f)       Une relation manquant d'harmonie : entre mari et femme fait obstacle à l'exaucement à la prière. (1 Pierre 3:7).

 

g)      Ne pas demander au nom du Seigneur Jésus : (Jean 16 :23b).

 

8)  Conseils pratiques concernant la prière

 

a)      Journal intime :

Faites vivre vos prières en utilisant un cahier dans lequel sont inscrits vos sujets de prières. Il sera ainsi possible de suivre la progression de votre relation avec Dieu. Il sera une aide pour discerner la main de Dieu sur votre vie et assurera une meilleure compréhension de Sa volonté pour vous.

 

b)      Moments particuliers de prière :

·         Le matin à notre réveil. Dire merci à Dieu pour sa protection durant la nuit, pour la grâce qu’il nous accorde d’être encore vivant, lui demander de conduire toute notre journée.

·         Avant chaque repas, nous devons lui demander de sanctifier ce que nous allons consommer et lui dire merci pour ce privilège.

·         Le soir on fait un bilan de sa journée, on confesse ses manquements, on dit merci pour sa protection et on lui recommande notre sommeil.

 

 

Adresses

Address :

Marché Melen, près de la clôture de la GP

Phone :

+(237) 222-31-12-25

Fax:

+(237) 222-31-12-25

Email:

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Suivez-nous :

Autres publications

21 janvier 2024 / Lancelot TETANG
30 décembre 2023 / Lancelot TETANG