• info@eecmelen.org

  • Call Us:(+237) 222-31-12-25

  • Time:Mon-Sun: 00.00-00.00

Culte du dimanche 05 avril 2020

Liturgie prédication, exhortation et bénédiction final : Pasteur proposant avec délégation pastorale NDOUME Ethy Angèle Béatrice Epse SEN.

1) Chant d'entrée et Salutation

2) Adorons notre Dieu

Cantique SAF N°475

3) Confessons nos péchés devant Dieu

Cantique SAF N°259

4) Ecoutons les paroles de grâce, suivi d’une louange à Dieu (SAF 534)

5) Ecoutons la Loi de Dieu

6) Prière d’illumination et lecture biblique

Lecture biblique : Esaïe 50:4-7 ; Philippiens 2:6-11; Matthieuu 21:1-11.

7) Prédication

8) Confessons notre foi chrétienne

Chant : SAF N°465

9) Prière d’intersession

10) Exhortation et bénédiction finale

Chant : El Chaddaï

Tout joyeux, bénissons le Seigneur.


Strophe 1
1. Tout joyeux bénissons le Seigneur, Chantons et célébrons ses louanges, Adorons avec foi le Sauveur, Nous joignant aux célestes phalanges.
Refrain
Gloire à Dieu, gloire à Dieu ! Que ce chant retentisse en tout lieu ! Gloire à Dieu, gloire à Dieu ! Que ce chant retentisse en tout lieu !
Strophe 2
2. Dieu, dans son incomparable amour, Du ciel envoya son Fils unique, Et la terre et les cieux, dans ce jour, S'unissent pour chanter ce cantique :
Refrain
Gloire à Dieu, gloire à Dieu ! Que ce chant retentisse en tout lieu ! Gloire à Dieu, gloire à Dieu ! Que ce chant retentisse en tout lieu !
Strophe 3
3. Le châtiment qui produit la paix, Jésus-Christ l'a subi pour mon âme ; Il voulut expier nos forfaits, En mourant, lui, sur le bois infâme.
Refrain
Gloire à Dieu, gloire à Dieu ! Que ce chant retentisse en tout lieu ! Gloire à Dieu, gloire à Dieu ! Que ce chant retentisse en tout lieu !
Strophe 4
4. Nous voulons en retour, bon Sauveur, T'aimer par-dessus tout autre chose ; Forme ton amour dans notre cœur, Et puis, de chacun de nous, dispose !
Refrain
Gloire à Dieu, gloire à Dieu ! Que ce chant retentisse en tout lieu ! Gloire à Dieu, gloire à Dieu ! Que ce chant retentisse en tout lieu !

Miséricorde insondable.


Strophe 1
1. Miséricorde insondable ! Dieu peut-Il tout pardonner ? Absoudre un si grand coupable, Et mes péchés oublier ?
Refrain
Jésus, je viens ! Je viens à Toi ! Tel que je suis, je viens à Toi ! Jésus, je viens ! Je viens à Toi ! Tel que je suis, prends-moi.
Strophe 2
2. Longtemps j'ai, loin de sa face, Provoqué son saint courroux, Fermé mon cœur à sa grâce, Blessé le sien devant tous.
Refrain
Jésus, je viens ! Je viens à Toi ! Tel que je suis, je viens à Toi ! Jésus, je viens ! Je viens à Toi ! Tel que je suis, prends-moi.
Strophe 3
3. O Jésus ! à toi, je cède, Je veux être libéré ; De tout péché qui m'obsède Être à jamais délivré.
Refrain
Jésus, je viens ! Je viens à Toi ! Tel que je suis, je viens à Toi ! Jésus, je viens ! Je viens à Toi ! Tel que je suis, prends-moi.
Strophe 4
4. Alléluia ! plus de doute, Mon fardeau m'est enlevé ; Pour le ciel je suis en route, Heureux pour l'éternité.
Refrain
Jésus, je viens ! Je viens à Toi ! Tel que je suis, je viens à Toi ! Jésus, je viens ! Je viens à Toi ! Tel que je suis, prends-moi.

Oh ! que toute la terre entonne.


Strophe 1
1. Oh ! que toute la terre entonne Un hymne à ton honneur ! Que l'univers entier résonne De ta gloire, ô Sauveur !
Refrain
À Toi, louange, honneur et gloire, À Ton Nom, ô Jésus ! Ta croix remporte la victoire Et sauve les perdus.
Strophe 2
2. Ton Nom, c'est l'amour et la vie, La grâce et le pardon ; Et l'âme écoute et se confie À Toi dans l'abandon.
Refrain
À Toi, louange, honneur et gloire, À Ton Nom, ô Jésus ! Ta croix remporte la victoire Et sauve les perdus.
Strophe 3
3. Ce Nom Divin, c'est comme un baume, Un parfum qui guérit ; Un doux zéphyr de Ton royaume, Chargé de Ton Esprit.
Refrain
À Toi, louange, honneur et gloire, À Ton Nom, ô Jésus ! Ta croix remporte la victoire Et sauve les perdus.
Strophe 4
4. Ce Nom fait trembler les abîmes, Fait fuir tous les démons ; Ils lâchent leurs pauvres victimes, Ils ouvrent leurs prisons.
Refrain
À Toi, louange, honneur et gloire, À Ton Nom, ô Jésus ! Ta croix remporte la victoire Et sauve les perdus.
Strophe 5
5. O Christ, que tout genou fléchisse À Ton Nom glorieux ; Pour t'adorer, que tout s'unisse, Sur terre et dans les cieux.
Refrain
À Toi, louange, honneur et gloire, À Ton Nom, ô Jésus ! Ta croix remporte la victoire Et sauve les perdus.

Prédication du 05 avril 2020

Bien-aimés dans Le Seigneur Jésus, nous sommes face à une épreuve que seul Dieu peut nous donner de braver si nous sommes disciplinés, si nous respectons les mesures d'accompagnement prises par le gouvernement et les règles d'hygiène du corps médical.

Ceci va de notre protection et de la protection de nos proches. Refusons d'être négatif face à cette situation, l’épreuve nous donne de mesurer notre foi. Demandons à Dieu de nous donner la foi. Nous avons besoin de croire que Dieu peut tout. Le confinement n'est pas preuve d'abandon ou de lâcheté, mais une mesure barrière pour arrêter la propagation du virus. En ce jour, nous commémorant l'entrée de Jésus à Jérusalem, mais cette fois de manière particulière, car faite de manière éparse. Bien-aimés, cela, en aucune manière, ne doit atténuer notre fraternité ou encore notre vie communautaire.

Comme peuple de Dieu, nous sommes un dans le Seigneur Jésus. Nous ne devons donc pas manquer, en cette période difficile et de manière particulière, d'accueillir dans nos vies le Seigneur Jésus. Il vient nous guérir de nos souffrances et maladies, et particulièrement de cette pandémie qu'est le Covid 19 qui décime les peuples. En effet, cet événement qu'est l'entrée de Jésus à Jérusalem vient répondre à une problématique. Nous voulons noter que ce n'est pas la première fois que Jésus entre à Jérusalem.

Il y a souvent appelé, mais naturellement. Mais cette fois, il organise son entrée puisqu'il est au terme de sa mission et il doit poser le fondement de son royaume. Le peuple juif, étant sous l'emprise du gouvernement romain, connaît des sévices de toutes natures. Il se tourne à Dieu pour un apaisement. Il se tourne à Dieu pour un renversement de situation. Il se tourne à Dieu pour un statut meilleur. A ce peuple est faite la promesse d'un libérateur, un libérateur qui viendra le libérer de cette emprise.

Dieu, dans sa fidélité, répond à la doléance de ce peuple par la voie du Messie en la personne de Jésus. Malheureusement, ce peuple n'a pas discerné ce Messie puisqu'il n'est pas venu à la manière des hommes. Ces hommes, bien que connaissant les Écritures, sont restés fermés dans leur chair. Jésus, parmi les hommes, a manifesté la vie de Dieu. Jésus, parmi les hommes, a fait manifester la gloire de Dieu au travers des guérisons, au travers de la délivrance et au travers des actes sociaux.

Mais le peuple a-t-il vu en lui le Messie ou alors celui qui résout le problème ? Jésus, de par son œuvre, a suscité à ce peuple l'espoir du salut, surtout pour ceux qui l'ont vu, entendu, touché. Le témoignage de ses œuvres suscite une lueur d'espoir. Même de la part des pèlerins rassemblés à Jérusalem pour la fête de Pâques. C'est dans cet espoir que le peuple lui réserve un accueil à la dimension d'un roi. Jésus entre à Jérusalem, conscient du poids de l'attente qui se porte sur lui.

Jésus avance, conscient de sa nature du roi, roi de ce monde. Il avance, lucide, vers ce qui l’attend. Jésus entre dans Jérusalem, monté sur un âne, signe d'humilité. Il n'est pas venu comme un guerrier monté sur un cheval, mais sur un âne, signe de paix. Jésus, entrant à Jérusalem sur un âne, a déclenché en ce peuple un accueil digne d'un roi, Des gens scandent, mais cela n’émeut pas Jésus. Il se serait contenté de la gloire des hommes, mais il sait qu'il n'est pas seulement cette providence attendue par le peuple juif.

Il sait que son royaume n'est pas un royaume politique. Il sait que ce peuple sera déçu et ne pourra pas assumer. Il sait que tous ceux qui l'acclament demain le tourneront le dos. Il sait tout ce qui l’attend. Même ses disciples les plus proches partagent l'illusion de la foule. L'espoir, bien-aimé, est resté, car d'autres l'ont suivi malgré tout. Et aujourd'hui, nous continuons à célébrer l'entrée de Jésus à Jérusalem. Mais la question demeure : qui célébrons-nous ? Si c’est Jésus de Nazareth, est-il manifesté dans nos œuvres ? Cela nous plonge davantage à la méditation tout au long de la semaine pour être capable de célébrer sa résurrection. Bien-aimés, de cette célébration nous retenons 4 choses à savoir :

  • le dépouillement: le Fils de Dieu s'est dépouillé de sa royauté. Il a accepté la nature humaine pour vivre nos réalités, pour manifester l'amour de Dieu pour nous. Bien-aimés, pour être de véritables serviteurs, nous devons nous dépouiller. Nous devons abandonner nos béquilles, qui sont nos titres. Nous devons abandonner nos béquilles qui sont nos avoirs. Nous devons abandonner nos béquilles qui sont nos influences. Car toutes ces choses, si nous ne les mettons pas au service de Dieu, si nous ne les utilisons pas pour la gloire de Dieu, deviennent pour nous des barrières et nous éloignent de Dieu.
  • L'humilité: Jésus n'a pas revendiqué son statut divin par humilité. Il est resté obéissant à Dieu son père jusqu'à la mort. Sommes-nous suffisamment humbles ? Ou alors, à tout moment, nous faisons recours à nos béquilles. Sans humilité, Il nous est impossible d'obéir pleinement à Dieu.
  • L'honneur : Nous aimons être honorés, mais nous devons nous poser la question de savoir pourquoi nous sommes honorés ? Les hommes semblent plus attachés à leur plaisir. Et quand nous leur fournissons ces plaisirs, ils vont nous honorer. Et dès que nous avons failli, nous devenons indésirables. Jésus est le bel exemple. Ceux-ci nous enseignent à honorer Dieu au quotidien et lui seul peut réellement nous élever.
  • La paix: La paix, bien-aimés, est un indice de développement. La paix est un indice de la présence de Dieu. La paix est un indice d'une vie communautaire réussie. La paix est un indice d'une famille stable.

Jésus entre à Jérusalem dans un esprit de paix, bien qu’attendu comme un vengeur de son peuple. Il vient avec un nouvel enseignement qui consiste à rechercher et à travailler la paix. Ceci au travers de la vérité. Ceci au travers de la justice sociale. Bien-aimés, peuple de Dieu, en cette période de crise, nous avons plus que besoin de recevoir Jésus dans nos vies, comme Jésus ce matin, mettons notre confiance en Dieu qui seul peut vaincre cette pandémie qu'est le covid-19. A cause de la pandémie, l'isolement a pris place. A cause de la pandémie, les activités sont au ralenti. A cause de la pandémie, nous sommes plongés dans la peur. A cause de la pandémie, l’éducation même de nos enfants est arrêtée. Bien-aimés, toute la vie est au ralenti. Acclamons Jésus dans nos vies. Cette période de confinement doit être mise à profit pour créer avec Dieu des moments de qualité. Moments de qualité pour renforcer notre foi. Moment de qualité pour nous humilier devant Dieu, pour implorer son secours, pour questionner notre cheminement avec Dieu afin de nous améliorer et améliorer le service que nous rendons.

Que le Seigneur lui-même bénisse l’écoute et la méditation de sa parole.

Amen !

Venez au Sauveur qui vous aime.


Strophe 1
1. Venez au Sauveur qui vous aime, Venez, Il a brisé vos fers ; Il veut vous recevoir Lui-même, Ses bras vous sont ouverts.
Refrain
Oh ! quel beau jour, Sauveur fidèle, Quand, nous appuyant sur ton bras, Dans la demeure paternelle Nous porterons nos pas !
Strophe 2
2. Venez, pécheurs, Il vous appelle, Le bonheur est dans son amour. Ah ! donnez-lui ce cœur rebelle, Donnez-le sans retour.
Refrain
Oh ! quel beau jour, Sauveur fidèle, Quand, nous appuyant sur ton bras, Dans la demeure paternelle Nous porterons nos pas !
Strophe 3
3. Le temps s'enfuit, l'heure s'écoule, Qui sait si nous vivrons demain ? Jésus est ici dans la foule ; Ah ! saisissez sa main !
Refrain
Oh ! quel beau jour, Sauveur fidèle, Quand, nous appuyant sur ton bras, Dans la demeure paternelle Nous porterons nos pas !

Adresses

Address :

Marché Melen, près de la clôture de la GP

Phone :

+(237) 222-31-12-25

Fax:

+(237) 222-31-12-25

Email:

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Suivez-nous :

Autres publications

21 janvier 2024 / Lancelot TETANG
30 décembre 2023 / Lancelot TETANG